Jeu de peindre et théâtre 2017/18

  Ateliers :
> Jeu de Peindre
> Philosophie et
Pratique de l’Attention
> Théâtre

Trois ateliers que je propose dans ma caravane et partout ailleurs,
pour enfants – adultes – intergénérationnel.                                                                  Chacun y cultive sa présence, sa créativité, sa joie, son étonnement,
le goût de vivre en paix avec soi, les autres et son environnement.
Un temps de régénération, d’authenticité, de spontanéité.

> Praticienne-servante du Jeu de Peindre, formée par Arno Stern, www.arnostern.com.

> Intervenante d’atelier de philosophie pour les enfants, les jeunes, les moins jeunes et les anciens et de pratique de l’attention, formée par SEVE, www.fondationseve.org

>  Comédienne

2017- 2018 inscriptions
en fonction des places disponibles

> Ateliers  Jeu de Peindre

A Wihr au Val les mercredis
de 3 ans à 133 ans
de 10h à 11h30 – de 14h à 15h30
de 15h45 à 17h15

> Ateliers  Théâtre
A Wihr au Val les mardis
pour les adultes : de 20h à 22h
A Munster les samedis
de 4 à 7 ans : de 9h à 10h
de 8 à 18 ans : de 10h à 12h

> Ateliers  Philosophie et   Pratique de l’Attention

A Munster les vendredis de 4 à 7 ans : de 16h30 à 17h

de 8  à 11 ans : de 17h à 18h de 12 à 18 ans : de 18h à 19h

> CNV – Jeu de Peindre

A Lutterbach dimanche 8 octobre 2017 de 10h à 18h

En co-animation avec Sylvie Braun pour la cnv :  www.artdelarelation.com

> Randonnée famille dans le désert marocain enfants(s)-parent(s)

Du 24 février au 4 mars 2018

En co-animation avec Claire Sauvadet, kynésithérapeute, fasciathérapeute, Barid notre guide marocain et ses dromadaires

Contact – Renseignement – Inscription – Devis :

Elisabeth Hinker-Jaeglé

06 84 60 42 88

e.mail > elisabeth@hotmail.fr

site > www.jeu-de-peindre.fr

> Ateliers  Philosophie :

Un atelier de philosophie consiste à former un cercle pour se poser des questions et réfléchir tous ensemble. On forme un cercle pour mieux se voir et s’écouter. Ce cercle symbolise également l’égalité entre tous. Il s’agit simplement de se poser des quesions et nourrir cet étonnement face au monde. En philosophie, il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses, mais un travail de construction de la pensée. En atelier cette réflexion s’élabore tous ensemble ; on y apprend à s’écouter pour développer une intelligence collective.
La discussion philosophique n’est pas un débat, il ne s’agit pas d’avoir raison ou de penser mieux que l’autre ; bien que les avis divergent parfois, c’est un travail coopératif.

Un atelier dure entre une demi-heure et une heure (en fonction de l’âge des participants) et peut être précédé d’un temps de pratique de l’attention (environ 5 mn), pour favoriser la présence et la concentration avant et pendant l’atelier. La discussion se déroule autour d’un thème ou d’une notion, avec ou sans support pédagogique selon la pratique de l’intervenant et selon les demandes ou besoins émis à la commande de ou des ateliers.

> Ateliers Théâtre :

Une rencontre, une exploration joyeuse et bienveillante avec son corps, sa voix, ses émotions, ses pensées, sa créativité, les autres, les gestes, les mots, l’espace, les mouvements.
Et la création d’un spectacle tous ensemble.

www.jeu-de-peindre.fr

L’ atelier caravane du jeu de peindre  est un atelier hors du commun où, à l’abri des regards extérieurs, des personnes de  3 à 133 ans viennent peindre en toute quiétude et enthousiasme, avec une table palette de 18 couleurs.

Tout le monde est le bienvenu, nul besoin de savoir dessiner ou peindre.
La caravane est équipée de toilettes sèches et de panneaux solaires.

‘’ L’art de peindre appartient aux artistes, le Jeu de Peindre appartient à tous. Chaque personne, petite ou grande, est capable de jouer dans le lieu qui régénère la spontanéité. ’’   Le jeu de peindre, Arno Stern, Actes Sud

Préface  d’Albert Jacquard dans
‘’Heureux comme un enfant
qui peint’’ Arno Stern, Peter Lindbergh :

‘’Bonheur & Peinture
Il est question ici du plus
impénétrable des mystères,
la construction d’une personne
par elle-même.’’

Isabelle Filliozat & le Jeu de Peindre :

 »Ce que j’apprécie tout particulièrement
à l’atelier du Jeu de peindre,
c’est le non-jugement.
L’absence de commentaire sur la production
des personnes leur permet d’expérimenter
une rare liberté d’être et de peindre ….
Quand la personne peut peindre
sans être dirigée,
elle peut se mettre à l’écoute
de ce qu’elle a à l’intérieur d’elle…
Elle peut s’exprimer et se découvrir. »

Thomas D’Ansembourg & le Jeu de Peindre :

‘’Cette expérience-là me parait fondamentale
pour conjurer trois maux particulièrement
répandus aujourd’hui :
l’impression d’incompétence et d’inutilité,
l’illusion de la solitude ou de non-appartenance, l’accoutumance à la laideur et la vulgarité.
Cette activité fait sens et relie,
permet de côtoyer la beauté et le meilleur de soi.’’

‘’ Vivace comme un enfant, une personne
qui peint…
…par le jeu du tracer, la personne construit
un monde-son monde-, reflet de ses
préoccupations, de ses expériences, de ses
rêves. La trace est le flux de la vie.’’
Arno Stern

Comments are closed.